Ariane et Oscar au pays de la zone rouge et du gigantesque Parlement

En tête du périodique de l'AQL

En tête du périodique de l'AQL
Oscar et moi sommes revenus de Russie il y a quelques mois, avec pour objectif de nous poser de manière stable. Mission numéro une donc: trouver un logement.

La belle affaire que ces multiples visites dans de misérables flats à 500 euro: « la toilette est en bas et la douche derrière la porte »! En bout de course, un jour où le soleil brillait, nous avons parié sur l’avenir et opté pour un appartement trop cher, mais bien (avec vue sur jardins), à Etterbeek, non loin du Parlement Européen.

Mais j’oublie de me présenter: je me nomme Ariane QuatreL, aventurière-chômeuse longue durée (on peut en discuter à l’occasion) et maman du grand Oscar, 21 mois, tempête dans ma vie qui dit Je ne veux pas trente fois par jours.

Oscar et moi, donc, on a trimballé nos caisses jusqu’à la rue du Métal, en face de chez le fleuriste, dans un quartier tout à fait particulier, une salade à travailler, un mélange non consommé d’Afrique, d’Europe et d’anciens Belges. Bref, piqués d’une curiosité digne de nos aventures ouraliennes, nous avons entamé sans traîner (après la sieste d’Oscar quand-même) une quête curieuse par les rues du quartier. Armés de nos quatre yeux (ceux du petit sont immensément bleus, caractéristique qui vous permettra certainement de nous reconnaître et de nous aborder s’il-vous-plaît), aucun détail inspirant de la vie alentour ne peut nous échapper. Nous en tirerons, c’est promis, une chronique croustillante, un roman-feuilleton à suspens, un journal sans prétention de la quête mystérieuse (une affaire délicate dont je vous parlerai plus tard) d’Ariane et d’Oscar au pays de la zone rouge et du Gigantesque parlement.

Sur ce, le grand Oscar dans sa poussette, tel le pape dans sa papamobile, lève le bras et vous salue bien bas. À la prochaine fois!