Avril 2008. Dernières nouvelles des travaux sur le pont Wavre

31 mars 2008

31 mars 2008 La photo ci-contre, prise le 31 mars, illustre la faiblesse des dispositions prises par Infrabel/TUC-Rail, seul responsable des travaux et de ses conséquences sur les tiers. On peut prendre chaque jour des dizaines de photos semblables. Et c’est pire par temps de pluie, et dans la faible lumière d’une fin de journée. Cyclistes ou piétons, disciplinés ou indisciplinés, un de ces jours, ils risquent d’être victimes d’un accident. Et on ne pourra pas dire que c’est la faute à pas de chance…

Le Conseil d’administration de l’AQL a pris le 3 mars une résolution qui insiste sur les nécessaires mesures de prévention et sur le rôle du Coordinateur Sécurité et Santé qu’Infrabel/TUC-Rail doit désigner, conformément à l’Arrêté Royal du 25 janvier 2001, ainsi que sur l’étude préalable des risques, obligatoire aux termes de cet arrêté.

La Résolution du 3 mars 2008 est en ligne depuis cette date (voir l’article ). Elle a été transmise le 5 mars au Chef de Cabinet du Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale au cours d’une réunion avec son Chef de Cabinet et ses collaborateurs. Elle a été remise le 12 mars aux membres du Comité de Suivi, c à d à Infrabel/TUC-Rail et au représentant mandaté de la Commune d’Ixelles.

Une nouvelle réunion du Comité de Suivi est programmée le 15 avril. Nous attendons des réponses précises sur la question des responsabilités. Un progrès vient, certes, d’être enregistré, avec la mise en service d’un Numéro Vert gratuit 0800-55000. Ce numéro est accessible de 7h à 22h, et les tiers (témoins, riverains), peuvent signaler toute situation potentiellement dangereuse. Mais ce n’est pas suffisant, car la routine s’installe, même dans de telles situations (voir la photo). La responsabilité en matière de prévention ne se partage pas. C’est pour cela que l’intervention quotidienne d’un Coordinateur Sécurité-Santé, seul responsable, est impérative dans un chantier dont les abords vont évoluer pendant des mois et des mois.

(s) P. Jamoulle, Président de l’AQL – H. Bernard, administrateur délégué