Bioarchéologie à l’Institut des Sciences Naturelles

Image_3-2.png

Image_3-2.pngPour mieux connaître ce qui se passe au coeur du quartier européen, un reportage sur le travail de fourmi effectué dans les laboratoires de l’Institut des Sciences Naturelles, rue Vautier. Cubitus de porc ou graines de mauvaises herbes y sont étudiées par les bioarchéologues « car l’histoire se déchiffre aussi à travers celle des organismes, les plantes, les graminées, les animaux. »

Le reportage.

http://www.sciencesnaturelles.be/