This page was exported from PLACE PUBLIQUE [ http://www.placepublique.be ]
Export date: Fri Jun 5 9:46:15 2020 / +0000 GMT

D'Electrabel à Lampiris


Ca y est, j'ai changé de fournisseur d'énergie. Lors de mon installation dans le quartier, j'avais malencontreusement signé un contrat avec Electrabel. Un an plus tard, enfin libre, j'ai rempli le formulaire en ligne de la coopérative d'achat d'énergie, Power4you. Cette dernière a signé un accord avec Lampiris, l'un des nouveaux fournisseurs du marché, qui a entre autres pour avantage de distribuer de l'électricité verte. Ma passation de contrat a eu lieu rapidement, après l'un ou l'autre courrier d'Electrabel m'encourageant à revenir sur le "droit chemin". Quatre mois plus tard cependant, malgré de multiples coups de fil et l'envoi de nombreux documents, ma facture n'a toujours pas atteint le montant réel de ma consommation. Moscou, mai 2002. Photo N.Melis En cause: un relevé de compteur erroné. La société commanditée pour ce faire par Electrabel avait ajouté un zéro aux chiffres de mon compteur de gaz (+ 1000m3), et près de 1000 kw/h à ma consommation d'électricité. L'erreur était tellement grosse qu'après le choc causé par les 400 euros qu'annonçait ma facture de clôture (qui couvrait seulement quatre mois de consommation, chauffage non compris), je suis descendue à la cave pour vérifier les chiffres. Quelques temps plus tard, j'ai reçu ma première facture Lampiris. Elle s'élevait à près du triple de mes factures précédentes. Il ne faisait aucun doute que les mauvais chiffres d'Electrabel avait fait des petits. Il était temps de réagir. J'ai appelé les deux fournisseurs pour leur dire que je ne payerais rien du tout tant que les montants ne seraient pas corrigés. Electrabel m'a déclaré s'en laver les mains et m'a renvoyé à la société de relevés de compteurs, tandis que Lampiris m'a demandé de leur envoyer d'autres factures témoins de ma consommation réelle. Je leur ai envoyé celle du précédent relevé annuel (quatre mois plus tôt). Quelques jours plus tard, la société de relevé de compteurs, contactée par mes soins, est venue constater l'erreur, suite à quoi Electrabel m'a envoyé une nouvelle facture de clôture et une note de crédit, que j'ai transmis à Lampiris. Ce dernier a cependant continué de m'envoyer des factures surestimées. Quand enfin (deux mois plus tard) j'ai reçu une note de crédit de leur part, elle était erronée. Lampiris me facturait tout d'un coup la consommation d'une maison vide. J'ai repris mon téléphone pour tenter de comprendre ce qu'il se passait, et j'ai compris que ma consommation de quatre mois chez Electrabel avait été assimilée à une consommation annuelle. Nous étions fin mai. La voix du bout du fil m'a promis que je recevrais une facture correcte au mois de juillet. Je viens de recevoir une facture identique à la précédente... Je reprends une nouvelle fois mon téléphone pour me faire entendre que je n'ai qu'à écrire une lettre pour décider moi-même du montant de ma facture mensuelle. A quoi bon toutes les démarches précédentes? Quel gaspillage d'énergie!
Post date: 2008-07-08 15:57:43
Post date GMT: 2008-07-08 14:57:43
Post modified date: 2018-06-07 19:17:16
Post modified date GMT: 2018-06-07 18:17:16
Powered by [ Universal Post Manager ] plugin. HTML saving format developed by gVectors Team www.gVectors.com