Het Beschrijf, l’Europe des écrivains

mardi O1 juin, à 20h15, antónio lobo antunes sera à Flagey pour une interview avec Nadine Eghels.

António Lobo Antunes (1942) a servi en Afrique en tant que médecin dans la guerre d’Angola; cette expérience
a inspiré plusieurs de ses romans. En 1973 il rentre au Portugal pour travailler au service psychiatrique d’un hôpital de Lisbonne. Son premier roman Mémoire d’éléphant (1979) connaît un tel succès qu’il décide de
se consacrer exclusivement à la littérature. Un bon choix, puisqu’il a publié près d’une vingtaine d’ouvrages, traduits dans plusieurs langues, salués par les critiques, et qu’il est aujourd’hui considéré comme un des auteurs européens les plus importants de sa génération.
On retrouve souvent chez Lobo Antunes une narration hachée, relayée par plusieurs personnages à la fois. Cette déconstruction formelle lui permet d’explorer toute la complexité morale de la société portugaise contemporaine. Pour son oeuvre, António Lobo Antunes a été récompensé par de nombreux prix, parmi lesquels le Prix Union Latine en 2003 et le Prix Jérusalem en 2005.
Dernières parutions en français : Je ne t’ai pas vu hier dans Babylone, Livre de chroniques IV, Il me faut aimer une pierre et Lettres de la guerre.

[plus d’infos: http://www.passaporta.be/index.php?q=passaporta/fr/archives/event/376]