L’urbanisme du sacrifice et des bouts de ficelle

Pour une petite leçon d’urbanisme avant les élections…

L’histoire de Bruxelles est jalonnée de grands projets immobiliers qui,
cycliquement, ont dévasté le tissu urbain et se sont terminés par un
«Plus jamais ça !» L’avènement de la Région de Bruxelles-Capitale, en
1989, portait l’espoir que soit mis fin à cet urbanisme imposé d’en haut
et que la ville ne subisse plus de saccages comme celui du quartier
Nord. Avec l’annonce de l’arrivée du Train à grande vitesse (TGV) en
gare du Midi, il a vite fallu déchanter. Une nouvelle fois, le «progrès»
et le «développement international» ont suscité les convoitises
immobilières et déclenché le «nettoyage social» d’un quartier populaire…*

Tout juste 20 ans plus tard, un livre revient sur cette saga
politico-financière toujours inachevée et qui a mené à la démolition du
quartier Midi. A travers une investigation fouillée et documentée, cet
ouvrage révèle les dessous de l’un des plus grands fiascos urbanistiques
de ces deux dernières décennies en Belgique.

Sur fond de crise du logement et de surproduction de bureaux, il dévoile
comment le sort du quartier Midi s’est joué telle une partie de
Monopoly, dans un combat opposant des investisseurs privés, une société
ferroviaire métamorphosée en promoteur immobilier et des autorités
publiques avides de recettes fiscales… Comment la Commune de
Saint-Gilles et la Région bruxelloise, toutes deux menées par le
socialiste Charles Picqué, ont transformé ce champ de bataille en
véritable guerre d’usure… contre les habitants. Ceux-ci ont payé le
prix fort d’une politique basée sur la lenteur, la temporisation et
l’utilisation paradoxale d’une menace d’expropriation «en extrême urgence».

Une lecture édifiante qui tombe à point nommé, au moment où les
stratèges de cette opération de «revitalisation» évitent tout bilan de
leur action et s’apprêtent à rempiler pour une législature dédiée au
«développement international» de Bruxelles, en désignant une dizaine de
nouvelles «zones prioritaires».

Un document indispensable pour tous ceux qui s’intéressent à l’histoire
de Bruxelles, à l’urbanisme, l’architecture, la planification, la
politique, la privatisation des services publics, le droit urbain, la
sociologie, l’histoire des luttes urbaines…

Présentation, extraits et infos sur : www.quartier-midi.be

Publié aux éditions Aden [http://www.aden.be] | 384 pages (dont 65 de
documents et illustrations) | Prix de vente: 18 euros | ISBN:
9782805900037 | Diffusion et distribution: SDL Caravelle (Belgique et
Luxembourg), Les belles lettres
http://www.bldd.fr/Store/ProductDetail.asp?ShowNew=True&pagenumber=4&theme=2020&CodeEAN13=9782805900037(France) | Achat en ligne: http://www.rezolibre.com/liste.php?cate=69&nb=72