La charte du Kabar et de la parole intérieure

Image_2.png

Le clip « Ulysse » de Ridan

Clip « Ulysse » de Ridan pour l’album « L’ange de mon démon » chez SonyBMG.

Clip écrit et réalisé par Antoine Roegiers

La charte du Kabar: engagements réciproques du jeune et de l’association

1. Le jeune soussigné s’engage à développer son talent* dans le cadre du dialogue interculturel jusqu’à son 18e anniversaire et/ou jusqu’au moment où il s’estimera être suffisamment en maîtrise de celui-ci pour contribuer à un monde sans frontière et fraternel dans sa diversité. La parole intérieure du jeune qui fait son Kabar et développe son talent sera sienne. Les parents et adultes ont à cœur de la respecter tout en se montrant ouverts, disponibles et solidaires.

2. L’Association du Quartier Léopold et Européen de Bruxelles s’engage à souscrire auprès d’un organisme bancaire* de finance éthique et solidaire une épargne en faveur du jeune qui souscrit à la Charte du kabar et de la Parole intérieure. Cette épargne est irrévocablement acquise au jeune, mais il ne pourra pas en disposer avant son 18e anniversaire.

* L’AQL conclut avec la Banque Triodos un accord sur une épargne éthique et solidaire qui garantit un investissement dans des projets et sociétés à valeur sociale ajoutée et favorise le développement durable. L’organisme certificateur sera mentionné dans l’accord et accès à celui-ci sera donné par la Banque à l’AQL. La Banque garantit le respect de la législation européenne sur l’épargne des jeunes et l’appel public à l’épargne. Les parents, amis et le jeune lui-même pourront contribuer à l’accroissement de cette épargne et demander à ce moment à l’AQL et ou à la Banque de faire passer la dite épargne dans la catégorie bancaire « Compte d’épargne junior », tout en respectant l’obligation d’un accès à l’épargne par le seul jeune à partir de son 18e anniversaire. La Banque s’engage à libérer l’épargne et son produit à la date du 18e anniversaire du jeune en faveur duquel une attribution individuelle aura été décidée par l’AQL sur base de la Charte du Kabar et de l’engagement propre du jeune à l’égard de cette Charte. En 2008, année européenne du dialogue interculturel, l’AQL conclura des accords de mise en œuvre de la Charte du Kabar avec des associations partenaires et des organismes bancaires éthiques et solidaires, en Europe, en Afrique, dans les îles, et au-delà en Asie et les Amériques.

3. Le jeune fait son Kabar, c-à-d nourrit sa parole intérieure et développe son talent. Il s’inscrit dans le blog « Kabar » de l’AQL. Il y publie sa photo et la date anniversaire de ses 18 ans. Il s’engage à donner régulièrement des nouvelles sur le site. Les valeurs de solidarité et fraternité ne viennent pas seulement des parents et adultes qui soutiennent un jeune talent, mais il est normal dans le kabar que les jeunes en fassent preuve entre eux, notamment par des encouragements mutuels via le forum du blog « kabar ». Le forum du blog kabar ne connaît pas les frontières ni des quartiers, ni des communautés, ni des états ou continents. Les valeurs de solidarité et de fraternité sont à partager dans un monde dont il est nécessaire qu’il soit fraternel dans sa diversité. Le poème de Joachim du Bellay « Heureux qui comme Ulysse…. » témoigne du parcours d’un talent qui s’accomplit dans le monde, mais maintient le lien avec sa famille et sa communauté d’origine.

4. C’est le jeune seul qui décide de la fête qui couronne son Kabar.

*Talent « Kabar » : Tout talent, expression au service d’une communauté solidaire, ouverte sur un monde fraternel dans sa diversité. De la maîtrise de son propre corps par la course, la nage, la danse, la balle au pied ou à la main… D’une vision qui s’aiguise pour dessiner, déchiffrer et lire, écrire, peindre, naviguer, escalader… D’une oreille qui entend pour écouter, chasser, guérir, vivre le silence et les sons de toutes les musiques du monde. De l’odorat et du goût, pour apprécier les saveurs héritées et en créer de nouvelles. Développer un talent, c’est aussi construire l’avenir et préparer le métier de l’âge adulte. Il vaut mieux aimer ce que l’on fait : pâtissier ou chanteuse, policier ou maçon, infographe ou boucher, architecte ou balayeur, musicienne ou chasseur, danseur ou économiste, philosophe ou professeur, éboueur ou explorateur, cuisinier et steward, miss Réunion et mère, funambule et père… Tous les talents kabar peuvent contribuer à la société, être reconnus et permettrent de vivre en travaillant, dansant, chantant, pleurant, souriant, et « Heureux qui comme Ulysse »…Pour en savoir plus, voir l’article Le Kabar: kesako? sur l’origine malgache et mahoraise du kabar.

Pour l’AQL, …………………………

Pour le jeune, ………………..

Talent(s) : ……………………………………

Date de naissance : ……………………………

Date du 18e anniversaire : …………………….

A Bruxelles, le

         

2 thoughts on “La charte du Kabar et de la parole intérieure

  1. La charte du Kabar et de la parole intérieure
    Le compte d’épargne éthique et solidaire au bénéfice des jeunes qui font leur kabar, a été ouvert auprès de la banque Triodos ce 15 janvier 2008, en exécution de la décision du Conseil d’administration de l’AQL en date du 8 janvier. Ceci devrait encourager l’autonomie des jeunes qui adhèrent à la Charte du Kabar.

    Paul Jamoulle, président et H. Bernard, administrateur délégué

  2. La charte du Kabar et de la parole intérieure
    Le compte d’épargne éthique et solidaire au bénéfice des jeunes qui font leur kabar, a été ouvert auprès de la banque Triodos ce 15 janvier 2008, en exécution de la décision du Conseil d’administration de l’AQL en date du 8 janvier. Ceci devrait encourager l’autonomie des jeunes qui adhèrent à la Charte du Kabar.

    Paul Jamoulle, président et H. Bernard, administrateur délégué

Comments are closed.