La musique a une âme

14O22009_REPERAGE_008-2.jpg

Il est roumain,

joue de la musique tsigane

pour les gens

de l’avenue de la Toison d’Or.

Très peu de carat humain en ce lieu.
musique_ame4.jpg

Il ne parle pas un mot de français.

Je lui ai demandé son âge.

Ce fut ludique, il déposa son violon

et

se mit à claquer des mains.

Chaque tape représentait

une

décennie

On est arrivé à sept,

soit

soixante-dix ans.

14O22009_REPERAGE_005-2.jpg

14O22009_REPERAGE_004-2.jpg

Je suis slave.

il y a l’âme slave,

la slavité

Excessif en tout.

En alcool,

en amour,

en colère …..

…. la passion,

le disproportionné.

On est insupportable.

On rit,

on zygomate tout le temps.

Chaque éclat est un cri d’angoisse.

14O22009_REPERAGE_007-2.jpg

J’ai retrouvé

une partie

de

mon âme,

comme

avec Maroussia, Anne ,Niota, Raymond ….

un soir.

le rre d´une âme

marcvianemarcviane

         

3 thoughts on “La musique a une âme

  1. La musique a une âme
    merci Oli de m´avoir lu. Le vide de lecteurs me fend. Il y a vous, un ami intime Bork , mon chat, une mouche er une migale velue. Volá le bilan de mon lecteurrmat. La réalité et le reflet de l´immédiat et du non/lire. Il est vrai que le crédit me méconnait et que maitresse Céline m´a condamné á mort. J´ai été inutilement bas résillés avec elle, Utilemet envers mes jeux. Mes momologues du castré lui furent adressés et mon but, odieux et salvateur était un éloge à la folie et un discours de la déraison. (note bas de commentaires 1: Gilbert et Georges viennent á Bruxelles au neuvième moi(s) de cette année. Note bas de commentares 2: le manque de lecteurs me gêne envers les tsiganes, unique consolation, habitués ils sont à la solitude, au racisme et l´índifférence.
    note 3 : j´émigre dans les déserts afin de mettre de l´ordre dans mes discours et y faire des éloges á ma folie.La monologie du désert est mon quotidien Nuls n´entendrons mes diatribes sauf un as/trèfle.Encore faut/il que je le rencontrasse.
    note quatre: chaque nuit de trois heures á six heures, il y a lecture de Confessions de Rousseau (livre un à six sur Direct huit) Admirable .

Comments are closed.