Le 18 novembre à la Commune d’Ixelles: Commission de concertation sur le projet Ateliers d’Artistes

Image_2-5.png

Ca bouge à l’AQL et à la Fondation Ateliers d’Artistes sans Frontières, mais ça bougera encore mieux si vous participez !

Mercredi 18 novembre à 11h40, dans la salle du Conseil de la Commune d’Ixelles (168 chaussée d’Ixelles): Commission de concertation sur le permis d’urbanisme de la Fondation Ateliers d’Artistes

Vous vous souviendrez qu’en 2007, la Fondation avait obtenu un certificat d’urbanisme pour rénover/construire des ateliers d’artistes aux 21-23 rue Wiertz. Le travail a continué et la Fondation a déposé une demande de permis d’urbanisme sur le 23 rue Wiertz.
Le permis prévoit une salle d’exposition et 3 étages de logements dans la maison avant, et 6 logements ateliers d’artistes dans le bâtiment arrière, avec démolition des petites annexes disgracieuses.

Les objectifs communs de la Fondation et de l’AQL sont rencontrés : mise en valeur du tissu urbain traditionnel, reconstitution d’un réseau d’ateliers d’artistes, création de logements à prix abordables, développement de la vie culturelle, ré-implantation d’œuvres sauvées lors des démolitions (bas-relief de la Bourse/Rodin, entre autres)
Vous trouverez plus de détails dans les documents joints.

L’attribution d’une partie des charges d’urbanisme (dues en contrepartie de la construction des bâtiments D4-D5 du Parlement européen) à ce projet en faciliterait la mise en œuvre.

Venez aussi nombreux que possible. Notre mobilisation importante de 2006 n’est sans doute pas étrangère à l’obtention du Certificat d’urbanisme. Il faut maintenant transformer l’essai et montrer la persistance de l’intérêt des riverains, artistes et usagers du quartier.

Et le même mercredi 18 novembre, toujours dans la salle du Conseil de la Commune d’Ixelles, mais à 17h15 : Commission de concertation sur le permis d’urbanisme demandé par la Commune d’Ixelles pour l’aménagement de la voirie de la rue Godecharle. Plantation d’arbres et marquage au sol du couloir vélos sont au programme. C’est bien sympathique, mais les appartements sont déjà sombres et les arbres risquent de faire encore davantage d’ombre. Le budget ne pourrait-il pas mieux être utilisé en entretien régulier des trottoirs et abords ?
projet 23 rue Wiertz (C) Falco Architectes