Le chat et la souris

2. La souris. Rue des métaux.

Grâce à la passion d’Oscar pour le règne animal, j’ai redécouvert cet été la fragilité des papillons dans des serres drômoises, la gracieuseté des girafes à Paradisio et la richesse du monde sous-marin de la mer du Nord aux aquariums d’Ostende. De retour à Bruxelles, dans un quartier qui connut le premier jardin zoologique bruxellois et qui abrite désormais les mystérieux dinosaures du Musée des Sciences Naturelles, mais aussi, d’après Thésée qui en a vu de ses propres yeux, des renards, je ne vois plus autour de moi que des animaux; et mon regard sur ce petit morceau de terre s’en trouve bouleversé. Ne dit-on pas que les chiens ressemblent à leur maître? Je déambule désormais dans le quartier tête en l’air ou nez à terre (ça change tout!) à la recherche des manifestations animales les plus diverses que je compile dans cette petite boite à trésors qu’est devenu mon appareil photo numérique. Je me rappelle les baleines de Franck P et j’espère que nos amis les bêtes sauront nous éclairer sur des problématiques humaines désespérantes comme le projet de lifting du quartier européen ou le conflit russo-géorgien.

Fourmis.