Le nouveau drapeau de Willy, à Lennik

198_drapeau_flamand.jpg

198_drapeau_flamand.jpgUlysse rejoint ces deux, que dis-je, ces trois lecteurs afin de conter la fin du premier chapitre consacré au roi des animaux terrestres. Nous avions laissé Yves Leterme dans son inquiétude quant à la poussée d’un appendice coquois. Il est un fait, cet homme de culture avait d’abord pensé à  » la crête du coq « , qui sont des condylomes placés à des endroits tels que ma retenue m’interdit à poursuivre …….

Revenons à nos moutons.

Tout comme les autres félins, le lion a des moustaches, connues sous le nom de « vibrisses« . Ces dernières aident notre maître à se diriger dans l’obscurité, avantage indispensable dans notre absurdie politique.

Les vibrisses peuvent se développer non seulement sur le visage, mais surgir sur le dos des pattes. Cette pilosité est appelé  » poils de carpelles  » Une certaine flaminganterie n’y comprenant rien à rien, en à fait une traduuuktie en « poils de cartels « . La queue du lion se termine par un plumeau de poils noirâtres, outil indispensable pour chasser les mouches francophones et autres immigrés.
Né en 313 (après J-C), à Alexandrie , Didyme l’aveugle, découvrit, caché à l’extrémité de la queue du lion, un « ergot » corné, de 8 à 11 mm de longueur. Le coq wallon se serait-il immiscé perfidement dans la chair du prédateur. Cette découverte doit-être le cauchemar d’un ancien fonctionnaire aigri, devenu bourgmestre de Lennik, Willy De Waele. Ariane nous a fait part de son apprentissage du néerlandais. Qu’elle soit bénie, mais qu’elle sache que monsieur le Bourgmestre a bien spécifié et je cite : «  L’effort pour apprendre le néerlandais ne suffit plus. Il faut penser dans la langue ….. Penser en néerlandais veut dire comprendre ce qui se passe en Flandre. Pour terminer son splendide interview, il émit une opinion à la Bart :  » Je ne suis pas opposé aux transferts entre régions. Efficaces, contrôlables et effectués en toute transparence. On finance bien l’Afrique noire, pourquoi pas nos compatriotes francophones. »
Je ris en pleurant ou pleure en riant. Je crois, que cette version du nouveau drapeau flamand d’un humoriste, est celui que monsieur De Waele voulait voir se pâmer dans ce splendide Pajottenland . Il n’y a pas que la bière qui a fermenté.Le cervelet/laid de Willy ne fait pas honneur à la kriek et que les cerises de Schaerbeek n’aillent plus se faire macérer en lambicie.

Nicolas Crousse parle du complexe du belge, je crois qu’il est grand temps que les lacaniens s’occupent des flamands.
D’autre part, je vais m’inscrire à un cours d’islandais avec Bjork Guômundsdottir. Terre de glace, de volcans ,le pays le plus développé au monde ( indice développement humain )

         

8 thoughts on “Le nouveau drapeau de Willy, à Lennik

    1. Le nouveau drapeau de Willy, à Lennik
      Lacan ayant fréquenté les surréalistes et l’action française ( souverainiste ) il aurait pu comprendre le belge.

  1. Le nouveau drapeau de Willy, à Lennik
    URGENT DIMANCHE 14 SEPTEMBRE 2008 , 17H00 ,
    La personne qui a écrit le commentaire le 12 SEPTEMBRE à OOH25, peut-elle me contacter d’urgence à l’adresse email, projet mondial Lacan & Proust.

  2. Le nouveau drapeau de Willy, à Lennik
    Cher, le hum hum lacanien, le mien, vide au moment où je toise ma salade avec violence, n’aura pu être émis, devant quelque propos fétide d’eurocrate en mal de suprématie, que par le faiseur de salades.

  3. Le nouveau drapeau de Willy, à Lennik
    L’esquisse, autrement dit, du Signifiant vide devant la vacuité neuronal articulant les bribes sonores couvrant, opacifiant, le lieu dans lequel je me perds. donc pertinent envers le symptôme hystérique d’une langue… le faiseur de salades.

    1. Le nouveau drapeau de Willy, à Lennik
      Il y a de l’inconscient machiste dans cet acte manqué. Pour moi, phalusien de première catégorie, mon soulagement a toujours été satisfait vu que l’on parle d’un neurone et non d’une neurone.Vu la présence de 100 milliards de ses petites bêtes dans le système nerveux humain, je suis réconforté. Il y a une personne du nom de Céline qui doit en avoir plus que nous.Vous pouvez la saluer, si elle est revenue intacte de son voyage au bout de l’enfer pyramidien.

Comments are closed.